La police n’aime pas les garden-partys

RETOUR SUR LA GARDEN-PARTY DE CE SAMEDI.
Bon c’est vrai, en arrivant au rendez-vous des bons copains Gilets jaunes devant le kiosque du Mail, nous avons eu droit immédiatement au classique contrôle d’identité MAIS avec cette fois-ci une fouille corporelle en bonus, anniversaire des Gilets jaunes oblige…
Bref, nous avions pris heureusement la précaution de ne pas porter sur nous tout ce qui a le chic d’énerver notre préfet en ce moment : les pancartes, les banderoles, la sono et surtout bien sûr nos traditionnels gilets.
Après ces premières réjouissances, nous nous donnons-rendez-vous en petits groupes sur le lieu tenu secret de notre garden-party : le rond-point du boulevard du Doyenné près du Carrefour Saint-Serge, rond-point que nous avons aussitôt égayé de banderoles et de ballons de baudruche… jaunes.

Ambiance automnale de garden-party avec tapis de feuilles mortes, musique d’ambiance, café chaud, viennoiseries… Bref, un rassemblement bon enfant salué par de nombreux coups de klaxon qui nous rappelaient les belles heures de nos samedis d’antan. Nous sommes proche du quartier populaire de Monplaisir, on ne s’y trompe pas !

Et puis l’opération tractage a commencé, sans provoquer le moindre ralentissement puisque les voitures étaient à chaque fois à l’arrêt aux feux tricolores entourant le rond-point. De belles rencontres avec des automobilistes souriant neuf fois sur dix et saluant notre détermination à continuer à faire entendre notre colère toujours aussi déterminée contre Macron et son monde.

Bel après-midi réussi pour célébrer ce 3ème anniversaire des Gilets jaunes sur ce rond-point angevin comme ce fut le cas, en ce samedi 20 novembre, sur beaucoup d’autres ronds-points de France.

Mais même les meilleures choses ont une fin, la lumière déclinant vers 17h30, nous nous apprêtions à ranger tout le matériel tranquillement pour clore l’opération en entamant une dernière farandole autour du rond-point au chant d' »On est là, on est là ! » …

QUAND déboulent de plusieurs fourgons de police avec sirènes et gyrophares actionnés, des forces de l’ordre qui n’ont pas franchement l’air d’avoir apprécié notre prestation…

« EMBARQUEZ-LES TOUS ! » ( le représentant du préfet ceint de son écharpe… )
Tout s’est passé très vite, à peine avons-nous entendu un début de semblant de sommation que des policiers ont réduit en pièces à coups de pied nos deux tables de piquenique, se sont jetés sur notre belle banderole « Liberté, égalité, fraternité : on commence quand ? » pour essayer de la détruire ( heureusement, elle est solidement plastifiée et pourra resservir ! ) et ont donné des coups à l’arrière de notre véhicule qui quittait le lieu.

Nous avions pourtant pris la peine de nous rassembler loin du centre-ville, comme l’avait suggéré notre bon maire, pour faire bien attention à ne gêner ni la circulation ni les commerçants à l’approche de Noël…
Alors pourquoi ce déchainement de violence ? Pourquoi ce sentiment inquiétant d’avoir été chassé.e.s comme des nuisibles alors qu’absolument RIEN ne le justifiait ?

Vous pouvez tenter d’éradiquer la couleur jaune du champ visuel des Français mais nous sommes têtu.e.s… d’autres garden-partys suivront ! Désolé messieurs les garants de l’ordre mais les ronds-points, c’est notre péché-mignon. On a même l’intention pour le prochain rond-point de Noël ( qui ne saurait tarder ) d’y mettre un sapin et des guirlandes, juste comme ça pour faire joli, dans ce décor angevin qui franchement ressemble de plus en plus à un terrain de chasse à tous ceux qui suivent « une autre route qu’eux ».

2 réflexions sur « La police n’aime pas les garden-partys »

  1. Je ne comprends pas pourquoi casser une table! . des slogans qui dérangent , ça je peu comprendre , mais détruire une table ça je ne comprends pas . Peut être imaginer de venir avec des cagettes vides qui, une fois cassées par cette énergie débordante, pourraient être récupérées pour faire des allumes feux dans les poils à bois.

  2. Ils cassent bien les tentes et toutes les affaires des migrants à Calais !
    Migrants/Gilets jaunes même combat contre le vandalisme officiel !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s