Samedi 18 janvier Nous sommes tous Vincenzo !

Dans le cadre de la mobilisation en soutien à Vincenzo Vecchi,
militant anticapitaliste et antifasciste italien
victime de répression et d’acharnement judiciaire,
le comité angevin de soutien à Vincenzo vous invite
SAMEDI 18 JANVIER
à une marche aux côtés des Gilets jaunes ( jardin du Mail à 14H )
   et à une soirée de soutien ( Grande Ourse à partir de 18H30 )

Pour rappel, Vincenzo a été condamné à 12 ans de prison par la justice italienne pour des faits présumés commis lors des manifestations à l’occasion du G8 de Gênes en 2001 et lors d’une contre-manifestation antifasciste à Milan en 2006. La justice française doit aujourd’hui décider de son extradition ou non vers l’Italie. Vincenzo comparaîtra prochainement devant la cours d’appel d’Angers, d’où l’importance de construire une mobilisation angevine. Nous devons utiliser notre meilleure arme contre la répression : la solidarité.
Cette soirée se fera en présence de membres du comité de soutien de Rochefort-en-Terre ( commune où Vincenzo a vécu 8 ans ) et de
l’intercomité de soutien. Le bar de la Grande Ourse sera ouvert toute la soirée et à partir de 18h30. À 20h aura ensuite lieu une petite présentation de la soirée. Le film « black bloc », qui traite de la répression au cours des manifestations contre le G8 de Gênes sera ensuite projeté, suivi d’un moment de débat.
Ce sera également l’occasion de contribuer financièrement au soutien à Vincenzo ( pour payer les frais d’avocat, de déplacements pour les rassemblements au moment de la ou des futures audiences, et de communication ). Nous vous attendons donc nombreuses et nombreux samedi 18 janvier pour la marche de soutien aux côtés des Gilets jaunes ( jardin du Mail à 14 heures ) suivie d’une soirée d’information et de débat à la Grande Ourse ( 6 quai Robert Fèvre ).
D’autres infos ICI.

L’avenir a un goût… de cendre vendredi 17h

Le Cercle 49 relaie et soutient cet appel à se rassembler
VENDREDI 17 JANVIER
Place du Ralliement à 17 heures
en solidarité avec les victimes des feux en Australie :

« Youth For Climate Angers et Extinction Rebellion Angers appellent à un rassemblement de solidarité avec les victimes des feux de brousses en Australie. Depuis septembre, plus de 8 millions d’hectares ont brûlé ou brûlent actuellement en Australie…
Près de 2 milliards d’animaux et 28 personnes sont mortes, des milliers de bâtiments brûlés… Après une sécheresse prolongée et les températures les plus chaudes du pays, le niveau de menace des incendies est désormais catastrophique.
Ces feux de brousse sont sans précédent, et, comme dans les cas d’autres événements météorologiques majeurs dans le monde, leur durée, leur fréquence et leur intensité augmentent sous l’effet du changement climatique.
L’avenir est déjà là, il a un goût de cendre.
Le vendredi 17 janvier Youth For Climate et Extinction Rebellion Angers répondront à l’appel international de School Strike 4 Climate et organiseront un rassemblement de soutien aux victimes place du Ralliement à 17h.
Il est important que nous soyons unis, unis en une seule communauté internationale, pour montrer notre soutien à celles et ceux qui sont aux premières lignes des conséquences de l’inaction climatique. »

Mercredi 8 janvier Assemblée Cité jaune


Le groupe Cité Jaune Angers vous donne rendez-vous
ce mercredi 8 janvier à la Bourse du Travail ( 18h30 )
pour participer à sa 3ème assemblée.
Ordre du jour :
le rôle des Gilets jaunes dans la lutte contre la réforme des retraites
les municipales
l’action du samedi 11 janvier
les actions à venir et les convergences possibles
Pour rappel, le groupe Cité Jaune Angers s’est structuré
en novembre 2019 autour de 6 principes fondateurs :

« Il est rappelé que pour faire partie de ce groupe de Gilets jaunes, il faut adhérer à ses six principes dont l’objectif est de faire grossir les rangs de la contestation et de permettre de renverser le rapport de force avec le gouvernement. Ces principes directeurs sont :
1- la pratique d’une démocratie directe, transparente, participative et active, fondée sur le débat et la prise de décision collective, tendant vers l’autogestion et s’appuyant sur les savoir-faire de chacun.e ;
2- le rejet de toute discrimination basée sur l’origine ethnique ou sociale, la nationalité, la religion, le genre ou l’orientation sexuelle, de même que le rejet des discours autoritaires et fascistes ;
3- la recherche de convergences étroites avec les luttes sociales et écologiques qui rejoignent les revendications des Gilets jaunes (associations, collectifs, syndicats, formations politiques) ;
4- le respect des personnes qu’il faut convaincre par l’information, le dialogue mais aussi par l’exemplarité des comportements ;
5- la volonté de travailler avec la presse pour tenter de produire une information objective et respecter la liberté d’expression ;
6- la légitimité du recours à la désobéissance civile lorsque nécessaire. »

Aborder différemment les municipales ?

Mardi 7 janvier, le Café repaire
recevra plusieurs membres de la liste
Angers Citoyenne et Populaire.
Au bar Le Challenge à partir de 19h30 comme d’hab’.

S’emparer du local, refondre la démocratie, voilà un des socles fondateurs de cette nouvelle liste qui se lance dans l’aventure des élections municipales : « Ici on parle du programme, des idées, des projets… Brefs des choses qu’il faut changer à Angers ! Chacun y va donc de ses propositions et on en débat ! Savoir proposer aux angevin-e-s une nouvelle manière de s’impliquer dans leur propre gestion de leur ville sur un pouvoir d’agir bordé par un socle de valeurs communes. »
Trois assemblées citoyennes ont été organisées entre octobre et novembre 2019. A l’issue de ce premier processus démocratique, il a été décidé la création du collectif Angers Citoyenne et Populaire, chargé de conduire une liste qui défendra l’écologie, la justice sociale et la participation directe et démocratique des angevin·e·s aux prises de décision.
Ce collectif portera désormais l’organisation des prochaines assemblées permettant de poursuivre le travail de construction d’un programme et d’une liste en vue des municipales 2020. Cette liste demeure soutenue par des militants d’organisations politiques ( La France insoumise, la Gauche républicaine et socialiste, le Parti animaliste ). Mais il est surtout une équipe de citoyennes et citoyens engagés, qui ont à cœur de proposer une alternative au macronisme destructeur de nos services publics et de notre environnement porté par l’actuelle majorité.
Extrait d’une de leur tribune  » Ni lieux, ni timbres ! « 
Sous deux titres «Une ou deux listes à gauche à Angers», «Christophe Béchu présente son premier co-listier», le courrier de l’Ouest du 7 novembre annonce bien le schéma dans lequel serait enfermée la préparation des élections municipales. A gauche deux listes ? Pourquoi ne pas évoquer le groupe initié par des militants de gauche souhaitant d’emblée échapper à la logique des partis et ayant appelé à déjà trois assemblées citoyennes ? Un tel groupe a-t-il le droit concret d’exister face à la puissance de feu des gens établis.
Lisons: «Monsieur Béchu s’apprête à envoyer 90 000 courriers dans les boîtes à lettres des Angevins.», «Un local de 100 m2 ouvert par Angers pour vous.» Pour apparaître il faut le nerf de la guerre. Et en face, qui à la manœuvre ? les ancien élus PS, EELV, PC  forts aussi de leurs moyens, leurs réseaux de plus ou moins obligés et intéressés, à disposition pour prolonger une politique de l’air du temps qui n’annonce guère de rupture ! A un groupe d’anonymes qui ne se reconnaît ni dans les orientations gestionnaires et libérales des partis existants ni dans les priorités qu’ils affichent déjà, sont refusés « naturellement » les lieux publics de réunion. Quand on est peu nombreux, on n’existe pas. Quant à adresser 90000 courriers ! Et comment intéresser la presse elle-même ? Les exclus de demain, sont déjà les exclus aujourd’hui ? Quelle démocratie se cache dans ces pratiques ? C’est contre ce type de fonctionnement qu’ils qualifient de citoyen, que nous entendons poursuivre et rassembler.

Le groupe Cité Jaune Angers , intéressé par le processus démocratique mis en avant et les bases jetées par cette liste, sera aussi présent à cette soirée afin de se positionner et, envisager éventuellement un soutien ou un ralliement à la liste Angers Citoyenne et Populaire.
La politique locale est aussi l’affaire des Gilets jaunes. La preuve en est avec cette complainte que nous avons adressée à Christophe Béchu il y a quelques jours :

Vendredi 3 janvier 19 H Réunion Grande Ourse

★ RÉUNION DU COMITÉ ANGEVIN DE SOUTIEN À VINCENZO, VENDREDI 3 JANVIER À 19H À LA GRANDE OURSE ★

Vincenzo Vecchi, militant anticapitaliste et antifasciste italien, a été condamné à 12 ans de prison par la justice italienne (sous un chef d’inculpation issu du régime fasciste des années 30 et utilisé pour la première fois depuis 70 ans) pour avoir participé aux manifestations contre le G8 de Gênes en 2001 et à une manifestation antifasciste à Milan en 2006.
Alors exilé en France, en Bretagne, il est arrêté le 8 août dernier sous le coup de 2 Mandats d’Arrêts Européens. S’en est suivi plus de 3 longs mois de batailles judiciaires pour obtenir la libération de Vincenzo, à laquelle a grandement contribué l’action des comités de soutien à Vincenzo. En effet, le 15 novembre dernier, la cour d’appel de Rennes juge les 2 Mandats d’Arrêts Européens irrecevables, et Vincenzo est libéré.
Mais c’était sans compter le parquet général qui décide de se pourvoir en cassation le 18 novembre, puis la cour de cassation qui a cassé le jugement de la cour d’appel de Rennes le 18 décembre. Un peu plus tard nous apprenons également la décision du parquet de délocaliser l’appel à Angers.
Cette délocalisation judiciaire apparaît comme une tentative d’affaiblissement de l’action des comités de soutien à Vincenzo, en le privant du réseau de soutien créé à Rennes. C’est pourquoi nous, angevin.es, devons nous préparer à nous mobiliser et à nous rassembler devant le tribunal d’Angers le jour de l’audience de Vincenzo, et à accueillir les soutiens de Bretagne et d’ailleurs qui prévoient de se déplacer en nombre ce jour là.
Suite à une première réunion le 26 décembre, le comité angevin de soutien à Vincenzo a été créé. Pour le moment, nous ne connaissons pas la date de l’audience, mais celle-ci pourrait arriver très vite et nous avons donc commencé à préparer la mobilisation pour le jour de l’audience. Nous nous sommes également mis en lien avec l’intercomité de soutien à Vincenzo qui rassemble les comités de soutien des différentes villes, et avons commencé à préparer l’accueil des soutiens et comités de soutien des autres villes et régions à Angers. Enfin, différentes initiatives pour les jours précédents l’audience ont également été évoquées.
Afin de poursuivre ce travail, et afin d’élargir la participation au soutien à Vincenzo, le comité angevin de soutien vous invite toutes et tous à une nouvelle réunion, le vendredi 3 janvier, à 19h, à La Grande Ourse (6 quai Robert Fèvre à Angers).
Liberté pour Vincenzo !
Le comité angevin de soutien à Vincenzo.
Plus d’infos sur Article précédent

Animation en centre-ville vendredi 27 décembre 12H

Vendredi 27 décembre à 12 heures, le groupe Cité Jaune Angers organise une opération de sensibilisation en ville après le rassemblement du matin organisé devant la gare à 10h30 à l’appel de l’intersyndicale. Cette opération, initialement prévue samedi dernier, avait dû être annulée à cause d’une météo défavorable. Le lieu du rendez-vous est le carrefour Rameau, près de la place du Ralliement. Il y sera question de la gestion municipale avec des propositions adressées au maire en particulier ( économiques, écologiques, sociales… ). Beaucoup de points seront mis en avant sous la forme d’une lettre au “Petit Papa Béchu” et nous proposons aux collectifs et organisations politiques qui le souhaitent de venir prendre la parole à ce sujet.Si cet événement vous intéresse, nous vous proposons de nous retrouver sur le site, vendredi 27 à 11h45. Nous pourrons ainsi vous accueillir et vous informer. Besoin de bras et de voix. Contacter Cité jaune info ou les membres du groupe Cité jaune Angers pour offrir votre aide.

Jeudi 26 décembre Réunion à l’Étincelle 19H

Le Cercle 49 relaie et soutient cet appel de l’UCL Angers :

★ INVITATION À UNE RÉUNION POUR ORGANISER LE SOUTIEN À VINCENZO VECCHI, MILITANT ANTICAPITALISTE ITALIEN QUI PASSERA DEVANT LA COUR D’APPEL D’ANGERS ET QUI RISQUE 12 ANS DE PRISON POUR AVOIR PARTICIPÉ À DES MANIFESTATIONS ★

Vincenzo Vecchi, militant anticapitaliste et antifasciste italien, a été condamné à 12 ans de prison par la justice italienne (sous un chef d’inculpation issu du régime fasciste des années 30 et utilisé pour la première fois depuis 70 ans) pour avoir participé aux manifestations contre le G8 de Gênes en 2001 et à une manifestation antifasciste à Milan en 2006.
Alors exilé en France, en Bretagne, il est arrêté le 8 aout dernier sous le coup de 2 Mandats d’Arrêts Européens. S’en est suivi plus de 3 longs mois de batailles judiciaires pour obtenir la libération de Vincenzo, à laquelle a grandement contribué l’action des comités de soutien à Vicenzo. En effet, le 15 novembre dernier, la cour d’appel de Rennes juge les 2 Mandats d’Arrêts Européens irrecevables, et Vincenzo est libéré.
Mais c’était sans compter le parquet général qui décide de se pourvoir en cassation le 18 novembre, puis la cour de cassation qui vient de casser le jugement de la cour d’appel de Rennes ce mercredi 18 décembre. Un peu plus tard nous apprenons également par un tweet du procureur, la décision du parquet de délocaliser l’appel à Angers.
Cette délocalisation judiciaire apparaît comme une tentative d’affaiblissement de l’action du comité de soutien à Vincenzo, en le privant du réseau de soutien créé à Rennes. C’est pourquoi nous, Angevin.es, devons nous préparer à nous mobiliser et à nous rassembler devant le tribunal d’Angers le jour de l’audience de Vincenzo, et à accueillir les soutiens de Bretagne qui prévoient de se déplacer en nombre ce jour là.
Nous vous proposons donc de nous réunir dans un cadre unitaire, jeudi 26 décembre, à 19h, à l’Étincelle ( 56 boulevard du Doyenné, Angers ).
Le Mandat d‘Arrêt Européen à travers le cas Vincenzo Vecchi :

Myriam Matalon Monla soutient Vincenzo Vecchi :
Vincenzo est emprisonné en France et Vincenzo doit être extradé vers Italie.
Douze ans de prison lui pendent au nez.
Douze ans de prison et une vie saccagée.
Pourquoi ?
Parce que l’Europe a peur. De quoi ? D’une révolte généralisée.
L’Europe, c’est nous. Les politiques, les citoyens, les juges :
Peur du rouge, du jaune, du noir, peur de tous les arcs en ciel.
La peur rend méchant. La peur rend bête. La peur se rabat sur les boucs émissaires, les petits, les gentils, ceux qui n’ont pour les défendre que leurs amis.
Vincenzo va payer le prix de cette peur qui fait loi. Qui fait ordre.
Qui fait reniement de toutes les promesses européennes,
qui fait que même la justice est prête à se déjuger,
que le politique nous trahit,
que la France se couche sur ses deux oreilles.
Vincenzo risque de payer de sa vie, de sa liberté, de son avenir, le prix de la peur et de la démission démocratique.
La justice n’a ni cœur ni tripes, mais elle peut au moins tenter d’être juste.
Vincenzo a manifesté contre la mondialisation, à Gènes et à Milan. Est-ce un crime ? Douze ans, chez nous, c’est le prix d’un crime de sang. En Italie, non. En sera-t-il ainsi demain en France ? L’extradition de Vincenzo est-elle un avertissement pour ceux qui manifestent dans la rue et auxquels nos démocraties n’arrivent à donner aucune réponse ?
Pour la justice, pour l’honneur, pour ce qui nous reste d’esprit démocratique, pour l’Europe, pour que le naufrage ne soit pas notre seul lendemain, libérez Vincenzo Vecchi.

Les militants politiques ne sont ni des criminels ni des terroristes.
Il est temps de libérer Vincenzo ! Rappel des faits :

Comité de soutien à Vincenzo

Création d'un Espace de Rencontre Citoyen, Ludique et Educatif