Le Tour du Changement Préparation mardi 22 juin

Le média Le Vent Se Lève souhaite échanger avec les organisations locales angevines pour se concerter sur leur passage à Angers lors du Tour du Changement qui aura lieu le jeudi 15 juillet sous la forme d’un village des luttes démocratiques, sociales et écologiques.
Retrouvons-nous MARDI 22 JUIN (17h/19h) dans le forum du Quai
pour échanger avec eux et préparer ensemble leur étape angevine.

Toutes les organisations sont les bienvenues, qu’elles viennent d’horizon associatif, syndical ou politique.

Le Collectif Angevin de Convergence des Luttes

Le Vent Se Lève est un média d’opinion indépendant centré sur l’éducation populaire accessible sur le net ou sur les réseaux sociaux.

« Le Vent Se Lève porte un projet qui veut faire converger les énergie existantes pour fédérer autour d’une parole qui jette les bases d’un renouveau. En ces temps de montée des périls, il est indispensable de porter un autre projet de société, un système de pensée renouvelé qui pave la voie à la construction d’un horizon positif. Ainsi nous engageons le combat, animés par cette conviction profonde, étayée par les faits et l’histoire, qu’à l’hiver, toujours, succède le printemps.« 




Lundi 21 juin, début d’une grève prolongée…

Suppression de guichets, ouverture à la concurrence du transport des voyageurs, disparition du statut historique pour les nouveaux agents… la CGT Cheminots appelle à se mobiliser contre cette désorganisation orchestrée de la SNCF. La CGT a lancé un appel à la grève d’ampleur nationale pour le 1er juillet. L’objectif est de réclamer à la direction de la SNCF de lancer des négociations sur le statut social des cheminots, ainsi que de réhausser les salaires.

Soucieuse de la qualité du service rendu aux usagers du TER, la CGT cheminots a lancé une campagne nationale d’information et d’action citoyenne. Localement, cette campagne a débuté devant la gare de Saumur le samedi 29 mai. Les Cheminots de Saumur vous invitent à vous rendre, toutes et tous usagers du service public au rassemblement lundi 21 juin 2021à 10h30 devant la gare de Saumur afin de débattre et peser sûr l’enjeu des services publics et pour le maintien des ouvertures des lieux de contact comme les guichets. Nous devons maintenir la pression sur les enjeux départementaux et régionaux, qui dessineront bientôt le futur de vos territoires. »

Communiqué du syndicat CGT des Cheminots et l’UL CGT de Saumur:
Le tout numérique ne doit pas remplacer l’humain comme seul contact principal pour nos besoins et toutes nos interrogations que nous voulons soumettre à nos réponses. Pourtant, c’est ce chemin qui est mis en avant et amplifié alors que la crise sanitaire doit nous faire changer notre façon d’être en contact avec l’autre. Le monde d’après n’est pas pour demain pour notre gouvernement et bien sur le syndicat patronal comme le MEDEF. Le service public doit retrouver tout sa place :
– cela passe par le maintien et/ou la réouverture de tous les guichets et non la menace de fermeture du dernier guichet de la gare de Saumur, la transformation des guichets des bureaux de poste, voire la fermeture, par facteur guichetier qui se dessine sur les bureaux de poste de Saumur Nord et de Bagneux (St Hilaire St Florent?). Cela consolide la perte de compétences de ces métiers.
– L’école publique qui devrait être renforcée par l’ouverture de classes et en moyens professionnels et non par des menaces de fermeture de collèges (ex: collège Yolande d’Anjou) et de classes dans le primaire au profit du secteur privé.
– mais aussi, le secteur de l’énergie, les impôts, de pôle emploi, …
qui doivent reprendre toute leur place sur notre territoire mais pas seulement.
– d’autres secteurs sont également concernés par ce tout numérique et l’externalisation qui va jusqu’à la privatisation de ponts entiers du secteur public pour engranger plus de bénéfice pour les actionnaires et le grand patronat. Le secteur de la santé comme les hôpitaux et le secteur territorial se trouvent concernés de plus en plus.
Tous ensemble devant la gare de Saumur pour dire non à cette casse, dont les grands perdants, c’est à dire nous tous les usagers et utilisateurs de ces différents services publics. »

L’appel du 1er juillet, lancé par la CGT-Cheminots, sera normalement suivi dans toute la France. Le secrétaire général du syndicat a déclaré que la grève est « le résultat d’une certaine montée en pression », à l’occasion d’une « période charnière de discussions ».

Samedi 19 juin Journée Mondiale des RÉfugiÉ.E.s

Le Cercle 49 vous invite à nous retrouver dans le jardin du Mail ce samedi 19 juin entre 16 heures et 18 heures. Ce rassemblement organisé dans le cadre de la Journée Mondiale des Réfugiés vise à promouvoir l’accueil digne, chaleureux et bienveillant de toute personne venant d’ailleurs. Face à des visions souvent négatives et erronées, l’objectif de cette journée est de changer les regards, de dépasser les préjugés, afin de favoriser la rencontre.

Mercredi 16 juin au Quai Convergence des luttes

Ami.e.s en lutte contre l’incurie démocratique, sociale et écologique de ce gouvernement, le Collectif Angevin de Convergence des Luttes tiendra une nouvelle AG publique le mercredi 16 juin dans le forum du Quai ( de 17 heures à 19 heures ).
Après le refus par la préfecture de l’installation de notre Village des luttes au Ralliement samedi dernier, nous envisageons de le faire cette fois-ci le jeudi 15 juillet à l’occasion du passage du Tour du Changement à Angers.
Venez discuter et prendre part au projet, nous sommes en contact avec Le Vent Se Lève, organisateur du Tour du Changement.
Le Vent Se Lève est un média d’opinion indépendant centré sur l’éducation populaire accessible sur le net ou sur les réseaux sociaux. mais moins marqué politiquement par exemple que Le Média ou bien Là-bas si j’y suis .
Une belle rencontre en perspective à construire ensemble.
Un bel espace d’échanges cet été avec les Angevin.e.s mais aussi un temps de rassemblement pour resserrer les liens entre nos différentes organisations pour faire front commun contre cette marche du monde dont nous ne voulons plus . Unissons-nous pour ne pas subir, agissons tous ensemble et en même temps !
On lâche rien, à mercredi.

RECTIFICATIF

RECTIFICATIF : mardi15 juin 2021 dans le cadre de la journée nationale de grève et d’actions pour l’abrogation de la loi dite de transformation de la Fonction publique, des piqueniques revendicatifs auront lieu au CHU et au CÉSAME entre 12 heures et 14 heures.
Il n’y aura pas de rassemblement mercredi au Ralliement !

Les fachos d’abord

Et voilà, les choses sont claires, la préfecture a tranché…
Demain samedi, sur la place du Ralliement, le pouvoir préfère laisser résonner les invectives réacs et xénophobes de partis d’extrême-droite plutôt que de laisser place aux prises de parole humanistes, sociales ou écologiques de la quinzaine d’organisations locales qui appelaient à se retrouver joyeusement au sein du Village des luttes 2.

« Les Fachos d’abord » …
Le pouvoir a choisi son camp, comme disait le préfet Lallement.
Est-il utile de rappeler que cette journée du samedi 12 juin sera aussi celle justement de la mobilisation et du combat à mener partout en France contre la montée tragique des idées d’extrême-droite ?
Est-il utile de rappeler que ces mêmes partis qui occuperont demain la place du Ralliement ( Les Patriotes et VIA ) se sont déjà fait remarquer le 17 avril dernier par des accès de violence qui ont nécessité l’intervention de la bac envers des militants venus manifester pacifiquement contre le poison du fascisme ?
Est-il utile de rappeler qu’à Angers, la petite milice fasciste de l’Alvarium multiplie les agressions autour de son local depuis plusieurs années, en toute impunité ?

Le Collectif Angevin de Convergence des Luttes vous donne rendez-vous samedi 12 juin sur la Parvis du Quai de 12h à 14h pour échanger et se restaurer grâce aux bons soins de la cantine solidaire à prix libre du RAARE. Et vous invite plus que jamais à venir grossir les rangs de la marche contre cette montée de l’ordre moral et réactionnaire qui empoisonne nos vies et nos esprits ( départ du Mail à 14h30 ).
Prochaine AG publique du Collectif, mercredi 16 juin au Quai à 17h.


samedi 12 juin de 10h à 14h Le village des luttes 2

Le Collectif Angevin de Convergence des Luttes élèvera un nouveau village des luttes sur la place du Ralliement le samedi 12 juin entre 10 heures et 14 heures.
De nombreuses organisations en lutte « pour un monde véritablement démocratique, social et écologique » y tiendront un stand :
– Les Occupant.e.s du Quai
– Le Réseau Salariat Pays de la Loire
– Asile et Partage
– Le réseau Sortir Du Nucléaire 49
– Le Collectif angevin du Mouvement de la Paix
– Cité Jaune Angers
– Youth For Climate Angers
– Stop 5G France Insoumise
– Free Ouïghours 49
– Les Faucheurs Volontaires du 49
– Le Mouvement National Lycéen 49
– Ne nous résignons pas !
– Le Nouveau Parti Anticapitaliste 49
– Angers Insoumise
Et sans oublier le Cartel des Cantines qui sera là pour nous proposer à prix libre de quoi nous restaurer !
Un espace « agora » installé sur les marches du théâtre, vous proposera des débats entrecoupés de quelques prestations artistiques :

Qu’elles viennent d’horizon associatif, syndical ou politique, toutes les organisations qui se battent pour un monde véritablement démocratique, social et écologique sont les bienvenues pour aider au succès de cette nouvelle journée de convergence de nos luttes.
Un espace de rencontre et d’échange avec les Angevin.e.s bien sûr mais aussi un temps de rassemblement pour resserrer les liens entre nos différentes organisations et faire front commun contre cette organisation du monde dont nous ne voulons plus !




Convergence des luttes Mercredi 9 juin au Quai

Mercredi 9 juin, le Collectif Angevin de Convergence des Luttes vous invite à venir construire ensemble le Village des luttes 2 qui se dressera à nouveau sur la place du Ralliement le samedi 12 juin.
Le village se tiendra de 10h à 14h, juste avant la marche contre la montée des idées de l’extrême-droite.
Qu’elles viennent d’horizon associatif, syndical ou politique, toutes les organisations qui se battent pour un monde véritablement démocratique, social et écologique sont les bienvenues pour aider au succès de cette nouvelle journée de convergence de nos luttes.
Les premières pierres sont déjà posées : cantine solidaire, stands d’infos, espaces animés de joyeux débats, de mini-conférences, d’animations musicales ou artistiques… Un temps de rencontre et d’échange avec les Angevin.e.s bien sûr mais aussi un temps de rassemblement pour resserrer les liens entre nos différentes organisations et faire front commun contre ce pouvoir autoritaire, chien de garde du système capitaliste.
Retrouvons-nous mercredi 9 juin dans le forum du Quai à partir de 17 heures. Ne laissons pas le spectre de l’élection de 2022 nous désespérer, d’autres chemins sont à construire ensemble :
– vers un usage soutenable de toutes les ressources naturelles
– vers une égalité de toutes et tous en droits et en moyens
– vers une émancipation de toute forme de domination et de pouvoir
– vers une citoyenneté du monde fondée autour de valeurs humaines universelles


dimanche à la campagne Concert de soutien

Le Cercle 49 relaie cet appel d’Asile et Partage
qui vous invite à un concert de soutien
aux jeunes exilé.e.s vivant à Angers
le dimanche 6 juin à Saint-Lambert du Lattay

en extérieur dans un grand parc privé.
( évènement autorisé par la municipalité
dans le respect des mesures sanitaires du moment )

Afin d’organiser au mieux cet après-midi,
il est conseillé de confirmer votre présence par mail
à  asileetpartage@gmail.com
( indiquez vos coordonnées et le nombre de places à réserver )

Un espace piquenique avec tables sous barnum ainsi qu’une buvette seront installés sur place, dont la recette ira à l’association.
Le concert sera gratuit mais une urne sera mise à votre disposition afin d’y collecter vos dons qui serviront à financer les scolarités de la trentaine de jeunes migrants dont nous avons la charge ( notre association ne bénéficie d’aucune subvention ).
Ils comptent sur nous… nous comptons sur vous !
Rendez-vous le dimanche 6 JUIN 2021
, un plan d’accès au parc vous sera adressé en retour.
( Asile et Partage )

Depuis 3 ans, une vingtaine de jeunes isolés étrangers vivent dans une maison réquisitionnée par le Collectif de Soutien aux Sans-Papiers. Leur minorité n’ayant pas été reconnue, comme pour 90 %. d’entre eux, par le Conseil Départemental du Maine et Loire, ils ne peuvent bénéficier d’aucun droit ni prise en charge par les pouvoirs publics.
Face à ce vide juridique et afin que ces jeunes ne soient pas exposé-e-s à la violence de la rue, le Collectif et l’association Asile et Partage se mobilisent et tentent de subvenir à leurs besoins les plus élémentaires :  nourriture, produits d’hygiène, vélos, entretien des lieux,  cartes de bus,  et apprentissage des savoirs de base.
Le souhait le plus cher de ces jeunes est d’avoir accès à l’éducation et à une formation professionnelle mais cela a un coût que ne peut assumer notre association qui ne bénéficie d’aucune subvention.
C’est pourquoi aujourd‘hui, avec ce concert, nous faisons appel à votre solidarité  pour leur permettre d’être scolarisé.e.s,  de poursuivre leurs démarches administratives et de disposer de conditions décentes de vie.
Cet argent permettra de leur assurer un avenir.
Pour plus d’infos, lire cet article :

Quand on est fragile…

Quand on est fragile
Qu’on d’vient vieille ou vieux
On fait pas c’qu’on veut
On se tient tranquille !

Quand on est fragile
On reste bien sage
Tout près du chauffage
À son domicile

Au fond de son lit
Ou devant sa télé
Sur son canapé
Et des mots croisés

Des aiguilles et du fil
Sous sa couverture
On joue pas les dur.es
Quand on est fragile

Et ne pas omettre
Les jours où dehors
Ça chauffe un peu fort
De fermer vos fenêtres

Il y a des objets
Qui pourraient voler
On ne sait jamais
Fermez vos volets

Quand on est fragile
On fuit le danger
On ne s’approche pas des chiens enragés
C’est pourtant facile !

Mieux vaut rester seul.e
Loin des imbéciles
Qui ouvrent grand leur gueule
Aux desseins hostiles

Quand on a votre âge
On crie pas comme ça
Faut tourner la page
Madame, de vos vieux combats

On ne se rebelle pas
Et ! on ne bêle point
On ne lève pas le poing
On lève le doigt

Quand on est fragile
On apprend à se taire
Et puis à laisser faire
On est pas puéril

On est exemplaire
On fait pas la grève
Et puis on se lève
On reste pas par terre

Là, le corps gisant
À pisser le sang
C’est pas des manières
Madame ! Quand on est grand-mère

Chanson faisant référence à l’histoire de la militante d’ATTAC Geneviève Legay, chargée et grièvement blessée par un escadron de gendarmerie lors d’une manifestation en mars 2019. Alors qu’elle était encore hospitalisée, le président de la république avait eu ces mots : « Quand on est fragile, on ne se rend pas dans une manifestation déclarée comme étant interdite« .

Au détricoteur des services publics qui lui demandait d’être « sage », Geneviève Legay, talentueuse tricoteuse, lui retourne le compliment par une lettre ouverte accompagnée d’un petit gilet jaune et du drapeau « PAIX ».

La Trinité (06), le 27 juin 2019
Monsieur le Président de la République,
Je souhaite revenir sur vos déclarations du 23 mars 2019, lors de votre passage à Nice, concernant le fait que je serais tombée toute seule ! Vous avez osé affirmer qu’aucun policier ne m’avait touchée ! Espérons que la justice sera plus honnête, au regard de ce qu’ont avoué le procureur de Nice et un policier. Aussi, nous prouverons que ce n’est pas un accident, mais bien des policiers qui m’ont agressée.
De plus, vous avez dit que j’aurais dû rester chez moi. Madame Redouane Zineb était chez elle et, malgré tout, vos policiers l’ont tuée. Qu’avez-vous fait ? Le silence total et plus personne n’en parle. Quel mépris ! Pourtant, cette personne ne manifestait pas.
Nous sommes en France, et, depuis quelque temps, en insécurité permanente. Il ne fait pas bon vivre en macronie parce que, évidemment, vos forces de l’ordre, voire du « désordre » répondent à la politique de Monsieur Castaner et vous-même.
Vos discours sont trop souvent méprisants. Vous n’êtes que mépris. C’est une habitude chez vous de tenir des propos condescendants envers les gens d’en bas, « ceux qui ne sont rien ». Nombre de personnes le constatent depuis plus deux ans.
J’ai 73 ans et suis fière d’être une citoyenne à part entière. Aussi, ne vous en déplaise, je revendique ma liberté de manifester, entre autres, face à vos choix politiques.
Pour vous, qu’est-ce que la sagesse dont je devrais faire preuve ?
C’est accepter la politique que vous imposez comme si aucune alternative n’était possible ?
C’est se laisser dépouiller sans rien dire alors que vous prenez aux pauvres pour donner aux riches ?

Non, je ne vous écouterai pas, bien au contraire, je continuerai à manifester car tout ce que le peuple a obtenu, c’est par de hautes luttes. Le code du travail compilait 150 ans de conquêtes sociales, vous le détricotez ; la sécurité sociale, véritable bijou que le monde entier nous envie, vous l’offrez aux appétits des assurances ; vous organisez la contre-réforme des retraites, vous cassez l’assurance chômage, vous bradez notre patrimoine, vous détruisez les services publics, toujours pour privilégier le privé, notamment en cassant les hôpitaux de l’intérieur…
Votre politique est une véritable honte au regard de celle qui fait cohérence et qui fait peuple.
Vous détricotez, moi je tricote et vous fais parvenir un gilet jaune et un drapeau de la PAIX (faits avec des restes de pelotes).
Voyez-vous, ce sont des symboles face à votre mise en oeuvre de démolition, ainsi que celle de votre entourage, de ce qui faisait société, qui permettait de vivre (certes pas très bien depuis 35 ans) et non de survivre. Avec mes camarades d’Attac, des Gilets jaunes, des syndicats et partis politiques progressistes, nous serons toujours et encore face à vous et vos complices contre cette politique infâme…
Pour tout cela, la citoyenne que je suis ne peut pas vous saluer.

Geneviève Legay

Création d'un Espace de Rencontre Citoyen, Ludique et Educatif