Jeudi 22 août RDV à 19H15 Continuons le combat

D’abord chapeau bas aux courageux Gilets jaunes angevins
qui n’ont  rien lâché tout au long de l’été en déployant
chaque samedi sur les ponts de la rocade-est d’Angers
des appels à se mobiliser et à accentuer la lutte
pour un avenir social et écologique.
Y compris samedi dernier, sous des trombes d’eau !
Présence saluée chaleureusement de diverses manières
par des centaines d’automobilistes sur la route des vacances…
Avec ou sans gilet jaune,
rejoignez-nous jeudi prochain 22 août à 19 heures 15
près de la guinguette du Héron Carré
à l’entrée du parc Balzac ( boulevard du Bon Pasteur )

pour une nouvelle assemblée citoyenne :
La rentrée approche, elle sera décisive.
Préparons-nous !
( repli au bar Le Challenge en cas de pluie )
 A l’appel de Commercy, le groupe des Gilets jaunes d’Angers
s’est constitué en Assemblée citoyenne.
Il a participé aux travaux de l’Assemblée des assemblées.
Son but est de fédérer,
de manière démocratique, autonome et indépendante,
les revendications du soulèvement des Gilets jaunes,
de se donner des moyens d’action au local
et de participer aux orientations nationales.

ORDRE DU JOUR DE L’ASSEMBLÉE CITOYENNE DU JEUDI 22 AOUT (19h15 au Héron Carré)
1- Organisation générale
… 11. Dates des prochaines ACGJ
… 12. Point sur la recherche de salles pour l’ACGJ
… 13. Point financier
2- Convergence des luttes
… 21. Parole d’agriculteur
… 22. Représentants syndicaux à propos de la mobilisation de dimanche prochain au Géant Casino de la Roseraie
… 23. Proposition de création d’une commission « Relation avec les syndicats »
3. Échelon national
… 31. Le contre-sommet du 19 au 23 août à Urrugne et Hendaye
4. Organisation des prochains actes
… 41 . Acte 41 (24 et 25/08)
… 42. Acte 42 (31/08)
… 43. Campagne pour le référendum ADP
5. Ateliers
… 51. Propositions
… 52. Travaux par groupes
… 53- Restitution des travaux 

Publicités

Appel à solidarité pour la scolarisation des M.I.E.

Actuellement, dans l’agglomération angevine, nos organisations accompagnent une trentaine de mineur-e-s isolé-e-s étranger-e-s, dont la minorité n‘a pas été reconnue par le Conseil Départemental.
Aucune prise en charge de ces jeunes n’est prévue par les pouvoirs publics : ni hébergement, ni aide financière, ni suivi médico-social, ni scolarisation…Face à ce vide juridique, les jeunes sont complètement démuni-e-s et vivent une situation de précarité extrême.
Certain-e-s ont entamé des recours devant la justice mais le fonctionnement de cette dernière est extrêmement lent : 3 à 4 mois pour un recours ; de même pour un appel, parfois davantage.
D’autres ont épuisé ces voies de recours, malgré des documents d’identité et d’état civil en bonne et due forme, voire reconnus authentiques. Pour ces dernier-e-s, seul demeure l’espoir de pouvoir faire valoir à nouveau leur situation ou, à la majorité, déposer une demande d’asile ou de titre de séjour.
Afin que tous et toutes ne soient pas exposé-e-s à la violence de la rue, des collectifs et associations se mobilisent et tentent de subvenir à leurs besoins les plus élémentaires : réquisition de bâtiments vides pour leur offrir un toit, nourriture, produits d’hygiène, entretien des lieux, vélos, cartes de bus, assistance juridique, obtention de documents au pays etc.
Cependant, le souhait le plus cher de ces jeunes reste d‘avoir accès à l’éducation et à une formation professionnelle. C‘est aussi le seul moyen, à terme, de pouvoir un jour avoir une place dans notre pays.
Des cours leur sont dispensés, notamment grâce aux enseignants du GREF, mais aussi au sein d’ateliers en petits groupes, animés par des bénévoles, pour améliorer leur niveau de français et dans les matières générales.
Malgré des demandes et une réclamation au Rectorat, toute scolarisation dans l‘enseignement public leur est refusée, au seul motif de ne pas être pris en charge par le département.
Les établissements privés, conformément aux valeurs qui les animent, acceptent de les accueillir. Ainsi plusieurs mineur-e-s sont- inscrit-e-s à des formations professionnelles pour la rentrée prochaine.
B. entrera en 2ème année de CAP service, A en 1ère année de CAP cuisine ; T, E, Y, R et O en 3ème prépa-pro et seconde professionnelle. A, M, M et I, ont été scolarisés par le Conseil départemental avant de voir leur prise en charge s’arrêter brusquement avant même que leur majorité ne soit atteinte. Ils souhaitent pouvoir terminer leurs formations afin d’obtenir leurs diplômes professionnalisants.
Mais cela a un coût que nos organisations ne peuvent supporter seules !
C’est pourquoi aujourd‘hui, nous faisons appel à votre solidarité pour leur permettre, dès la rentrée prochaine, d’être scolarisé.e.s, de vivre dans des conditions dignes et de poursuivre leurs démarches administratives.
Cet argent permettra de leur assurer un avenir.
POUR PARTICIPER : LIEN VERS LA CAGNOTTE EN LIGNE.
MERCI.

Samedi 3 août Acte 38

Pour celles et ceux qui ne pourront pas se rendre à Nantes,
rendez-vous demain samedi 3 août à Angers
pour une nouvelle opération Tous sur les ponts !
De nouvelles banderoles ont été confectionnées cette semaine.
Retrouvons-nous samedi matin à 9 heures
sur le parking d’Espace Anjou près de la station service
pour répartir les équipes sur les différents ponts de la rocade Est.

Et pour celles et ceux qui voudront se rendre à Nantes :
(  sachez toutefois que la famille de Steve Maia Caniço
a fait savoir par la voix de son avocate
qu’elle n’approuvait pas pas cette forme de rassemblement,
qu’elle n’acceptait qu’un soutien « amical, artistique et pacifique » )


Parce que la police a volé 3 vies à Nantes en moins de deux ans :
celle d’Abou en automne 2017, celle d’Aboubakar l’été dernier,
et celle de Steve cet été.
Parce qu’aucun agent n’a été poursuivi.
Parce qu’aujourd’hui, manifester ou faire la fête est devenu un danger mortel.
Parce qu’ils tirent des grenades pour arrêter des chansons.
Parce que Steve, ça aurait pu être l’ami, le frère, le voisin, le fils de n’importe qui d’entre nous.
Parce qu’il est sorti danser, et qu’il n’est jamais revenu.
Parce que l’attaque policière de la fête de la musique n’est que l’aboutissement d’années de violences et d’impunité pour les forces de l’ordre.
Parce que ce gouvernement est en guerre. Contre la fête. Contre la lutte. Contre la jeunesse.
Parce que Zineb, Adama, Zyed, Bouna et Rémi.
Parce que même le gouvernement ne croit pas à ses propres mensonges.
Parce que pour eux, la vie d’un jeune vaut moins que du matériel.
Parce que nous aimons la vie, et qu’ils sèment la mort.
Parce qu’il n’y a pas de paix sans justice.
Deux rendez-vous :
– matin, marche blanche et silencieuse en hommage à Steve, à 11H, à la grue jaune, sur l’île de Nantes.
– L’après-midi, manifestation contre les violences policières, à 13H, à Commerce

Cet été, on fait les ponts…

L’ensemble des Gilets jaunes présents l’après-midi du samedi 27 juillet a décidé de reconduire l’opération de visibilité et d’information sur les ponts de la rocade EST, l’A87, pour l’Acte 38.
Deux modifications à prévoir cependant :
– une présence plus longue qu’une simple matinée sur les ponts ;
– un programme de lecture en double sens, soit une banderole de chaque côté du pont.
Un atelier peinture sera donc mis à nouveau en place jeudi prochain 1er août pour pouvoir disposer d’un nombre suffisant de banderoles ( kiosque du Mail à partir de 9 heures ).
Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.
Pour garder le contact : Cité Jaune Info.
Deux articles parus dans la presse suite à notre opération :
Ouest-France : Les Gilets jaunes ont investi les ponts de la rocade
Courrier de l’Ouest : Les Gilets jaunes toujours sur le pont

Appel des GJ pour l’Acte 37 TOUS SUR LES PONTS !

SAMEDI 27 JUILLET
Acte XXXVII des Gilets jaunes

A Angers, ce sera une nouvelle fois une grande opération
« TOUS SUR LES PONTS ! »
Les banderoles sont prêtes, elle n’attendent plus
que vos bras vaillants pour les déployer !
Cette fois-ci, nous prendrons les ponts de la rocade Est, sur la A87 en direction de Cholet et Niort, du nord d’Angers aux Ponts-de-Cé.
Rendez-vous à 9h sur le parking de l’Espace Anjou,
près de la station d’essence.
Venir impérativement avec son gilet et, si possible, du jaune,
du jaune et encore du jaune ( ballons, pancartes, drapeaux…).
Le premier but est de rendre VISIBLE le mouvement pendant l’été !
Ensuite, à partir de 12h30,  nous ferons un débriefing de l’opération avec pique-nique sur le rond-point du Parc Expo,
entourés de nos banderoles.
N’hésitez pas à venir soutenir les 8 équipes
qui seront en place sur les ponts jusqu’à midi !
Indications sur :
PLAN opération TOUS SUR LES PONTS

Petit retour en images de l’Assemblée des Assemblées
qui s’est tenue à  Montceau-les-Mines les 28, 29 et 30 juin 2019 :

Et le texte de l’appel final de cette 3ème assemblée des assemblées :

Nous, Gilets Jaunes de France, nous sommes réuni.e.s à Montceau-les-Mines les 28, 29 et 30 juin 2019 pour la 3ème Assemblée des Assemblées en présence de 250 délégations et 650 personnes.
Sur ce territoire historique de luttes de mineurs, nous avons continué à expérimenter une démocratie directe au sein du mouvement.
Nous tenons à souligner le travail impressionnant fourni par l’équipe du Magny-Montceau-les-Mines. Dans la continuité de l’Assemblée des Assemblées de Commercy et Saint-Nazaire, nous avons travaillé en groupe sur plusieurs thèmes, dont : le référendum d’initiative partagé, les assemblées citoyennes et populaires, les convergences et la poursuite du mouvement.
Cette Assemblée des Assemblées fut un moment d’intelligence collective et de convivialité redonnant de l’énergie à toutes et tous pour la suite du mouvement. Elle continue à s’inscrire dans les principes de démocratie directe que nous expérimentons avec la volonté de partager ces travaux dans les groupes locaux, afin qu’ils puissent être enrichis et approuvés. Nous rappelons le principe que les groupes locaux sont souverains.
Dans ce contexte, l’Assemblée des Assemblées a exprimé son désir de converger et soutenir les luttes sociales et écologiques sur les bases de notre mouvement. Chaque fois que les revendications seront communes allant dans le sens d’en finir avec la misère, la précarité, la casse sociale, pour gagner de nouvelles conquêtes, nous serons là. Nous avons rappelé les effets de ce système capitaliste contre lequel nous luttons, partout, dans la rue, au travail, qui détruit l’humain et l’environnement.
Afin de renforcer la dynamique du mouvement, nous appelons à une série de mobilisations pour les
semaines à venir :
– Une visibilité des GJ sur le Tour de France, du 6 au 28 juillet
– Grande mobilisation le 14 juillet
– Riposter contre l’autoritarisme, le 20 juillet, en rejoignant la manifestation ADAMA III à Beaumont-sur-Oise ou en organisant des actions locales.
– Participer au contre G7, en août à Biarritz

Tout l’été, continuons le mouvement et préparons la rentrée, ensoleillons les événements culturels, les festivals, les plages, les marchés, la rue et les ronds-points !
On est là ! On est là ! Même si Macron ne veut pas, nous, on est là. »

Les GJ de Nantes ont leur maison du peuple !

Pas de vacances pour la résistance.
Une Maison du Peuple vient d’ouvrir à Nantes. Après plusieurs tentatives durant le mouvement des Gilets Jaunes, empêchées par une répression systématique : c’est chose faite !
Il s’agit d’un grand bâtiment de plusieurs centaines de mètres carré, situé dans le quartier Doulon. Il accueillera les différentes luttes en cours ! Créativité et convivialité au rendez-vous. Une bonne nouvelle dans un climat particulièrement lourd.
Voici le communiqué des occupants :
« La Maison Du peuple est ouverte. Rejoignez là, elle vient de voir le jour à Nantes. Elle a pour but de faire se rencontrer les luttes, les mondes et personnes. De nombreux projets ont émergé :
– Accueil d’exilés
– Éducation populaire
– Entraide administrative
– Cuisine collective
– Débats
Et plein d’autres projets, que vous créerez.
Nous vous invitons donc à la prochaine AG de la Maison du peuple, le vendredi 26 juillet à 18h30, au 15 rue Jules Ferry à Nantes ( juste en face de l’arrêt de tram Boulevard de Doulon ).
Venez avec vos envies, idées, propositions et vos volontés.
La lutte Continue !
Calendrier :
Mardi 23 juillet à 19h préparation de la prochaine AG départementale
Dimanche 28 juillet à 14h AG départementale à la MDP »
Suivez la page facebook : Maison du peuple de Nantes

Samedi 20 juillet Acte 36 sous le soleil jaune

Les Gilets jaunes d’Angers vous donnent rendez-vous
 samedi 20 juillet pour participer à leur Acte 36
sous ce beau soleil…

Au programme des festivités :

–  RDV à 8 heures au Feu vert du Carrefour Grand Maine pour aller soutenir nos camarades Gilets jaunes d’Ancenis qui ont vu leur magnifique Maison Jaune détruite mardi dernier ! ( départ en covoiturage selon les voitures disponibles sinon rendez-vous directement à 9 heures devant la mairie d’Ancenis )

 

RDV à 13 heures sur la nouvelle esplanade Cœur de Maine pour un piquenique partagé et tenir une assemblée extraordinaire afin de décider de la création d’un service de presse qui travaillerait à favoriser une meilleure couverture médiatique de nos opérations.
Il sera également discuté des opérations des prochains actes, en particulier ceux du 4 août ( abolition des privilèges ) et du 26 août ( déclaration des droits de l’homme et du citoyen ). Nous  discuterons aussi de la présence de stands Gilets jaunes dans les quartiers.

De 14h30 à17h,  nous mènerons une nouvelle fois une opération de visibilité  « TOUS SUR LES PONTS ! » Les 6 banderoles-programmes seront exposées sur les 6 ponts de la voie rapide et notre gilet jaune géant sera suspendu du haut de la Promenade du Bout du monde.
On vous attend, tous les coups de main sont les bienvenus.
Même si Macron veut nous rendre invisibles, nous on est là !

Création d'un Espace de Rencontre Citoyen, Ludique et Educatif