Octobre, soutien à ceux qui luttent en Grèce

Répondons présent à ce nouvel appel à soutien
avec ceux qui n’ont  cesse de lutter en Grèce face à l’austérité
en organisant des lieux solidaires autogérés :
cuisines gratuites, dispensaires médicaux
et centres d’accueil pour migrants.
Tenue d’un stand de collecte place du Ralliement
pendant 4 samedis après-midi du mois d’octobre.
Inscrivez-vous pour aider à tenir le stand ( créneau d’1h30 ) !
Et puis 2 rendez-vous pour s’informer, se rencontrer, se mobiliser :
RENDEZ-VOUS  MARDI 3 OCTOBRE
au bar Le Challenge ( 12 place Mendes-France ) à partir de 19h30.
Le Café repaire initiera  cette collecte
en compagnie de Pascal Franchet, président du CADTM France.
Soirée de discussion et d’information sur la réalité vécue
par le peuple grec avec projection de petits films vidéo.
RENDEZ-VOUS  JEUDI 19 OCTOBRE
au BCM de Mûrs-Érigné ( 45 route de Cholet ) à 20h.
Projection-débat autour du film de Philippe Menut
La tourmente grecque II ( actualisé en mars 2017 )

Lors de ces deux soirées, des cartons seront aussi disponibles
pour recevoir vos dons ( fournitures ou argent ).
Vous trouverez ici la liste des besoins principaux.

Organisations signataires de l’appel : Le Cercle 49  – Nuit Debout Angers – Bistrot des Citoyens du Monde – ATTAC 49 – NPA 49 – Confédération Paysanne 49 – FSU 49 – Syndicat de la Médecine Générale – Ensemble 49 -…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Mercredi 13 septembre, foutez leur la paix !

Le 11 juillet 2017, les forces de police procédaient à l’expulsion d’une vingtaine de demandeurs d’asile africains de « La Vendange », maison vouée à la démolition, propriété de la Communauté d’Agglomération d’Angers et réquisitionnée par divers collectifs de soutien aux migrants. Depuis, ces personnes  ont trouvé refuge dans une autre maison laissée à l’abandon et appartenant aussi à l’Agglo, au n°41 de l’avenue Maurice Tardat, joliment baptisée « La Rose ».
Réinstallation réussie avec les moyens du bord depuis deux mois donc pour retrouver un semblant de vie : nettoyage du lieu, aménagement de couchages, réparations et branchements de fortune, contacts noués avec les habitants du quartier, tenue d’une permanence tous les lundis de 18h à 19h…
Mais voilà, les pouvoirs publics ont décidé une nouvelle fois que tout ça était bien trop beau pour des gens qui « ne sont rien » et mercredi prochain 13 septembre, nos amis seront une énième fois assignés au Tribunal d’Instance en vue de leur indispensable expulsion.

APPEL : Soyons nombreux mercredi 13 septembre à venir les soutenir devant le Tribunal d’Instance à 14 heures ( 39 bd de Coubertin, près du stade Jean Bouin ).
Ne vous trompez pas ! En appelant à une véritable mobilisation, nous ne défendons pas uniquement l’occupation d’un lieu. Il s’agit de dénoncer le système économique qui met à mal les droits humains et le respect de ces droits par les différents pouvoirs. Il s’agit de se poser face à un mouvement inéluctable qui ne cesse de s’attaquer aux franges les plus vulnérables de notre société.
Vous êtes les bienvenus pour soutenir les occupants de La Rose et d’une façon plus large pour défendre une autre vision de notre société.
Enregistrer

Enregistrer

Café repaire de rentrée Mardi 5 septembre

Rendez-vous mardi 5 septembre ( au Challenge à 19h30 )
pour notre Café repaire de rentrée
qui tentera de faire le point sur les différentes résistances
qui se mettent en place ici et là contre la politique gouvernementale.
Ont été invitées la plupart des organisations qui s’opposent
(  avec plus ou moins de virulence et de manières très diverses )
au projet de gouvernance Macron : mouvements sociaux,
collectifs citoyens, syndicats, partis politiques…
Nous passerons en revue bien sûr
toutes les nouvelles « medefications » de la loi travail,
nous évoquerons la mobilisation du 12 septembre
et chacun pourra exposer sa manière de donner à  désirer
un autre projet de société que la soupe indigeste que nous sert
la grande majorité de la sphère politico-médiatique,
éternellement libérale, croissanciste et spectaculaire.
Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mercredi 9 août, contre Macron et son monde !

Face aux Lois Travail et à l’État d’Urgence, faisons Front Social !
Mardi 27 juin dernier, s’est tenue la réunion de constitution
du Front Social Angers, dans la continuité de l’initiative nationale.
Issu-e-s de diverses sensibilités, les participant-e-s ont décidé
collectivement de la mise en place d’une convergence militante
dépassant les habituels clivages partisans.
Des premières commissions se sont créées
( communication, éducation populaire ) afin de riposter et de lutter
pour le retrait des Lois Travail (2016 & 2017) et de l’État d’Urgence.
Nous appelons tou-te-s celles et ceux qui se reconnaissent
dans cette démarche à nous rejoindre.
Prochaine assemblée du Front Social Angers :
Mercredi 9 août à 19h  Esplanade du Front de Maine
( Entrée Parc Balzac – côté Héron Carré )
Contact : pourunfrontsocialangers@gmail.com
Le Front Social est une coordination composée de syndicats,
associations, collectifs, médias alternatifs, de militants,
de femmes et d’hommes construisant la convergence des luttes
et la riposte à la politique libérale du président Macron.
Le Front Social trouve son origine dans l’appel du 22 avril :

Si l’exécutif légifère par ordonnance,
c’est pour avoir les mains libres dans la destruction
de tout l’édifice social construit par les luttes et la solidarité.
Il entend aussi réprimer plus facilement les  mouvements sociaux
en inscrivant dans le droit courant les règles de l’État d’urgence.
Soyons toutes et tous au rendez-vous avec notre avenir,
celui de nos enfants, de nos petits-enfants,
reprenons ce qui nous appartient,
ne laissons pas notre devenir entre les mains d’une poignée
qui décide depuis trop longtemps sans et contre nous.
S’unir pour ne pas subir, voilà qui prend toute son actualité
à la veille de la guerre sociale que Macron veut mener dès cet été. Jamais une telle initiative n’a été entreprise.
L’heure n’est plus au constat, construisons ce front
en nous unissant le plus largement possible
et écrivons les nouvelles pages de notre histoire sociale.
C’est dans la rue que ça se gagne !

Enregistrer

Enregistrer

Mercredi 2 août à La Rose une table et une toile…

Jetés du Port de l’Ancre, jetés de la Petite Pignonnière, jetés du Château de Moulinsart, jetés il y a 15 jours de La Vendange, nos obstinés migrants, amoureux de la douceur angevine, ont repris une énième fois leur matelas sur le dos  pour aller quérir asile ailleurs …
Aujourd’hui, c’est chose faite, ce nouveau coin de paradis réquisitionné s’appelle  La Rose, au 41 avenue Maurice Tardat, juste devant le lycée professionnel Simone Veil. Cette maison laissée à l’abandon depuis cinq ans appartient à l’Agglo, nous nous réjouissons donc que nos impôts servent ce bel élan de fraternité ! Et puis que nos élus se rassurent, nous nous efforcerons même ( sans leur réclamer le moindre denier ) de remettre en état ce bien public qui a été vandalisé à plusieurs reprises ( tuyaux arrachés, vitres brisées… )
Afin que la vie sous ce nouveau toit se déroule du mieux possible durant cette période estivale où les liens de solidarité s’effilochent, nous vous donnons à nouveau rendez-vous ce mercredi 2 août pour une autre soirée de rencontre et de  partage ( voir flyer ci-dessus )
Depuis le premier jour d’installation, nous accueillons à chaque fois de nouveaux voisins qui viennent avec leurs interrogations, leurs craintes, leurs souhaits… Ces soirées sont aussi faites pour mettre des visages et de vraies images sur une réalité que les pouvoirs publics aimeraient contrefaire ou occulter.
Si vous le pouvez, apportez un petit quelque chose à boire ou à manger. L’accès à l’eau potable étant coupé, les bonbonnes d’eau sont les bienvenues.
Plan d’accès à La Rose ( entrez par le portail gris en face du lycée ) :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mardi 25 juillet, contre Macron et son monde !

Face aux Lois Travail et à l’État d’Urgence, faisons Front Social !
Mardi 27 juin s’est tenue la réunion de constitution
du Front Social Angers, dans la continuité de l’initiative nationale.
Issu-e-s de diverses sensibilités, les participant-e-s ont décidé
collectivement de la mise en place d’une convergence militante
dépassant les habituels clivages partisans.
Des premières commissions se sont créées
( communication, éducation populaire ) afin de riposter et de lutter
pour le retrait des Lois Travail (2016 & 2017) et de l’État d’Urgence.
Nous appelons tou-te-s celles et ceux qui se reconnaissent
dans cette démarche à nous rejoindre.
Prochaine assemblée du Front Social Angers :
Mardi 25 juillet à 19h  Esplanade du Front de Maine
(Entrée Parc Balzac – côté Héron Carré)
Contact : pourunfrontsocialangers@gmail.com
Le Front Social est une coordination composée de syndicats,
associations, collectifs, médias alternatifs, de militants,
de femmes et d’hommes construisant la convergence des luttes
et la riposte à la politique libérale du président Macron.
Le Front Social trouve son origine dans l’appel du 22 avril :

Si l’exécutif légifère par ordonnance,
c’est pour avoir les mains libres dans la destruction
de tout l’édifice social construit par les luttes et la solidarité.
Il entend aussi réprimer plus facilement les  mouvements sociaux
en inscrivant dans le droit courant les règles de l’État d’urgence.
Soyons toutes et tous au rendez-vous avec notre avenir,
celui de nos enfants, de nos petits-enfants,
reprenons ce qui nous appartient,
ne laissons pas notre devenir entre les mains d’une poignée
qui décide depuis trop longtemps sans et contre nous.
S’unir pour ne pas subir, voilà qui prend toute son actualité
à la veille de la guerre sociale que Macron veut mener dès cet été. Jamais une telle initiative n’a été entreprise.
L’heure n’est plus au constat, construisons ce front
en nous unissant le plus largement possible
et écrivons les nouvelles pages de notre histoire sociale.
C’est dans la rue que ça se gagne !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mardi 18 venez fêter la fraternité à la Rose

Mardi 18 juillet à partir de 19 heures,
nous invitons tous les Angevins à venir fêter à La Rose
la victoire de la fraternité sur la bêtise et la haine.
Apportez votre pliant et un petit quelque chose
à boire ou à manger.
Et si vous êtes sur la route des vacances,
n’oubliez pas de noter cette adresse
pour nous envoyer une jolie carte postale
avec un petit message de soutien.
La boîte aux lettres est déjà posée,
nous les lirons au cours de la soirée.Si nous réjouissons bien sûr d’avoir réussi à mettre à l’abri
provisoirement les demandeurs d’asile de La Vendange,
nous restons préoccupés et engagés dans la recherche
de solutions pour les familles roms des deux autres squats.
Et nous saluons particulièrement
les habitants des Trois Paroisses
qui ont subi le même sort indigne mardi dernier
pour leur magnifique appel à résistance !

Plan d’accès à La Rose :
( entrez par le grand portail métallique gris en face du lycée )
Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer