Archives pour la catégorie Café repaire

Café repaire 14 novembre Pas Sans Nous ! ( à 19 h )

Changement d’heure pour ce nouveau Café repaire !
Nous vous invitons dès 19 heures
à venir découvrir le mouvement Pas Sans Nous.

« Pas Sans Nous », c’est quoi au juste ?

Inspiré par la coordination nationale « Pas Sans Nous »
dont nombre de membres de PSN49 sont adhérents,
sa vocation est d’organiser l’union d’habitants
et de collectifs formels ou informels qui œuvrent
pour le bien commun et l’intérêt collectif de tous,
sur une projection d’émancipation sociale et de pouvoir populaire.
L’expression des sans voix, le droit à la dignité,
l’égalité de  traitement, l’entraide humaine,
le droit à la désobéissance civile lorsqu’elle est nécessaire,
le droit libre à disposer politiquement de soi même
en tant qu’entité collective propre à l’organisation populaire
d’un quartier, le droit à être responsables de ses propres choix
par des décisions communes inclusives et participatives
de comités légitimes et représentatifs d’habitants de quartiers,
l’auto-amélioration des conditions de vies de nos cités HLM
ainsi que des propositions alternatives à l’organisation
d’une vie sociale mixée à une économie solidaire et écologique
sont parmi les nombreux leitmotivs affirmés de PSN49.
La diversité de ses militants et la volonté de convergences
avec d’autres luttes confirment bien l’appui riche
et le caractère politique d’un mouvement engagé
par la spécificité historique et contextuelle
des quartiers populaires auxquels PSN49 fait référence.
Site Coordination nationale Pas Sans Nous
Page Facebook Pas sans Nous 49 

Publicités

Café repaire mardi 03/10 Ici comme en Grèce : solidarité et résistance !

RENDEZ-VOUS MARDI 3 OCTOBRE
au bar Le Challenge à partir de 19 heures 30

en compagnie de Pascal Franchet, président du CADTM France.
Soirée de discussion et d’information
sur la réalité vécue par le peuple grec et les luttes qu’elle soulève.
Cette soirée initiera une nouvelle collecte
en direction du prochain convoi solidaire de novembre vers la Grèce, en soutien avec  ceux qui n’ont cesse de résister ici comme ailleurs face à l’austérité en organisant des lieux solidaires autogérés : centres sociaux, cuisines gratuites, dispensaires médicaux,
ou hébergements pour réfugiés.

Des cartons seront disponibles pour recevoir vos dons
( fournitures ou argent )
Vous trouverez ici la liste des besoins principaux.
Il s’agit d’apporter un soutien politique, matériel et financier
au mouvement social en Grèce, qui résiste, crée et multiplie
les initiatives solidaires autogérées ( tant à l’égard des Grecs frappés par une austérité mortifère et une misère dévastatrice qu’à l’égard des réfugiés et migrants bloqués en Grèce ).
Ce convoi est bien plus « qu’humanitaire ».
Notre action est totalement politique.
Notre action soutient directement la résistance,
s’inscrit complètement dans la solidarité
au sein du mouvement social de manière totalement indépendante.
Cette indépendance et ce type d’initiatives de résistance
est indispensable pour ne pas laisser ce terrain
à certaines fondations ou associations humanitaires
créées par les firmes et les multinationales pour améliorer
leur image (social-washing) alors qu’elles sont souvent responsables de la privatisation ou de la destruction du bien commun
( par exemple Vinci, GDF-Suez, EDF, Veolia et beaucoup d’autres firmes françaises prédatrices en Grèce ).
C’est pourquoi notre convoi est avant tout un convoi solidaire.
La Grèce constitue le laboratoire d’expérimentation
des pires politiques libérales de l’Union Européenne
qui ont conduit à une crise économique profonde
et à une crise humanitaire sans précédent.
Le peuple grec est pris en étau entre les intérêts de la dette,
l’intérêt des classes dominantes et les politiques ultra-austéritaires imposées notamment par l’Union Européenne.
Pour toutes ces raisons,
apportons toutes les formes de soutien possibles
au mouvement social grec !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Café repaire de rentrée Mardi 5 septembre

Rendez-vous mardi 5 septembre ( au Challenge à 19h30 )
pour notre Café repaire de rentrée
qui tentera de faire le point sur les différentes résistances
qui se mettent en place ici et là contre la politique gouvernementale.
Ont été invitées la plupart des organisations qui s’opposent
(  avec plus ou moins de virulence et de manières très diverses )
au projet de gouvernance Macron : mouvements sociaux,
collectifs citoyens, syndicats, partis politiques…
Nous passerons en revue bien sûr
toutes les nouvelles « medefications » de la loi travail,
nous évoquerons la mobilisation du 12 septembre
et chacun pourra exposer sa manière de donner à  désirer
un autre projet de société que la soupe indigeste que nous sert
la grande majorité de la sphère politico-médiatique,
éternellement libérale, croissanciste et spectaculaire.
Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Visite du Pap’40 en Anjou les 29 et 30 juin !

JEUDI 29 JUIN au bar Le Challenge à partir de 20 heures !
Nous accueillerons Alessandro Di Giuseppe, Fils du Capital
le Pap’40 de l’Église de la Très-sainte Consommation.
Si vous ne connaissez pas le bonhomme
prenez le temps de visionner cette vidéo et appréciez…

Le saint-Père se décrit lui-même comme un « artiviste »,
spécialiste des actions de rue théâtralisées
comme ici à Bruxelles devant la commission européenne :

Avec lui, toutes les résistances : au capitalisme, au nucléaire,
à l’injonction consumériste, au diktat de la croissance,
bref à l’abrutissement généralisé,
se changent en un grand bol d’air jouissif et décolonisant !

Jeudi 29 juin, le Pap’40 sera donc des nôtres au bar Le Challenge
à partir de 20 heures pour échanger avec nous sur cette forme de militantisme qu’il affectionne et pour préparer ensemble une action de rue que nous mettrons en pratique
le lendemain vendredi 30 juin
dans les rues d‘Angers entre 12h et 14h !

Et pour clore la journée en beauté,
le VENDREDI 30 JUIN, tous à Nantes !

Alessandro Di Giuseppe y jouera son spectacle Croissance reviens !
à la Salle Bretagne à 20h30 ( 23 rue Villebois-Mareuil )
La billetterie est ouverte :
vous pouvez retirer vos places dès à présent
au bar Le Challenge ( 12 place Mendes France à Angers )
Pas de prix fixé, participation aux frais selon vos possibilités.
( un don minimum de 5€ serait souhaitable )
Et ci-dessous, un appel à covoiturage
pour que tout le monde puisse se rendre à Nantes
dans de bonnes conditions  :


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Café repaire mardi 6 juin : un député, ça sert à quoi ?

« Député » : membre d’un groupe, chargé d’une mission déterminée

Un député, ça sert à quoi ?
A l’approche des nouvelles élections législatives, le Café repaire vous invite à une soirée-discussion autour du fonctionnement, des valeurs et des enjeux du parlementarisme.
Les formations politiques locales, tous bords confondus, ont été invitées à participer à ce débat.
Et vous, vous en pensez quoi ?
« La démocratie parlementaire repose sur une prétendue égalité des droits qui fait bon ménage avec l’injustice sociale ; son fonctionnement repose sur une délégation des pouvoirs vers les élu-es. Nous n’avons aucun moyen de contrôler voire révoquer ces carriéristes de la politique qui défendent trop souvent des intérêts qui ne sont pas les nôtres ( financements occultes, détournements de biens publics, privatisations des services publics, lois anti sociales, soumission à l’oligarchie capitaliste… ).
En démocratie parlementaire, il y a bien un clivage entre riche et pauvre, entre élu et électeur. Si nous appelons à s’abstenir aux élections, c’est parce que nous pensons que les systèmes de représentation parlementaire ne sont pas émancipés du capital, et pérennisent un système politique qui s’est délégitimé. Notre proposition alternative est une société d’égaux où chacun-e doit avoir le droit de s’associer aux autres, pour participer, décider, et mandater — autrement qu’avec un bulletin de vote, tous les cinq ans — des représentants qui doivent rendre compte devant leurs mandataires. Si nous nous abstenons, c’est que nous assumons nos responsabilités en appelant à ne pas se reposer sur le personnel politique ; c’est surtout pour appeler à construire quotidiennement l’autogestion, depuis nos lieux de travail jusque dans nos quartiers ou associations. C’est un plus sûr chemin vers la liberté que la dépendance aux politiciens offerte par la représentation parlementaire ! 
»
( Extrait du Monde libertaire  –  14/12/2006 )

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Café repaire Mardi 2 mai Corruption des élus, le feuilleton continue…

Rendez-vous mardi 2 mai pour une nouvelle soirée Café repaire avec le collectif Angers Rassemblement Stop Corruption.
Alors, est-il possible d’empêcher les dérives de ceux qui détiennent les rênes du pouvoir ou bien pensez-vous comme le proverbe péruvien « Donnez du pouvoir à un ver de terre, il deviendra un serpent. » ?
Les formations politiques locales ( tous bords confondus… ) ont été invitées à venir exprimer leur point de vue.
Venez donner le vôtre.
Au Challenge, 19h30 comme d’hab’.

Mercredi 22 mars à 20 h Adoptez une friche !

Les amis du Cercle 49 et de Nuit Debout Angers vous convient à « l’adoption d’une friche » à Angers, délaissée par des propriétaires plus motivés par les gains d’un investissement foncier que par la joie de faire vivre un espace naturel dans un environnement urbain…
L’adresse de la friche est connue et nous nous préparons à  réquisitionner cette terre accaparée et inutilisée pour la rendre à tous les Angevins qui souhaiteraient en faire un agréable lieu de vie et de rencontre. Ce sera le samedi 25 mars et nous déposerons la veille des invitations dans les boîtes aux lettres des habitants du quartier pour les convier à venir nous rencontrer, discuter et tâcher de jeter ensemble les bases d’une collaboration heureuse.
Nous sommes d’ores et déjà une soixantaine de « parrains » à avoir répondu présent à cet appel et nous comptons sur toutes les bonnes volontés pour embarquer dans l’aventure :

Rendez-vous mercredi prochain 22 mars (  au bar Le Challenge à partir de 20 heures ) pour une ultime réunion de préparation !

N’hésitez pas à venir prêter main-forte à l’organisation de cette grande « journée d’inauguration  » qui se veut chaleureuse et festive ( repas partagé, musique, ateliers divers, travaux collectifs de jardinage et de bricolage… ) avec en point d’orgue la pose d’une plaque de bienvenue. Vous trouverez ici une liste exhaustive des ateliers qui seront mis en place  : Ateliers 25 mars
Le plan pour se rendre sur la friche vous sera communiqué par mail au dernier moment, préférant rester le plus discret possible sur son  emplacement précis en attendant le grand jour, histoire de ne pas avoir à essuyer ( du moins dès la première heure ) le désaveu de nos bons maîtres, les décideurs publics.
Souhaitons que cette réquisition de terre, accaparée pour l’instant par quelques propriétaires vénaux et laissée sans scrupule à l’abandon, reçoive la sympathie des habitants du quartier et qu’elle signe le départ d’une longue suite ici et là, d’autres adoptions de parcelles en déshérence !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer