Retour sur l’acte VI

Six semaines que les médias nous disent que le mouvement s’essouffle…
Six semaines qu’il prouve par des actions de réoccupation, des manifestations, des assemblées, que non seulement il n’est pas en perte de vitesse, mais qu’il est même dans un tournant qui pourrait lui faire prendre de l’ampleur.
L’État, en voulant dégager les ronds-points ces derniers jours partout en France, a voulu enterrer le mouvement. L’absolu totalité des points dégagés ont été réoccupés dans la foulée cela prouve encore une fois le décalage, l’arrogance, le mépris de ce gouvernement, qui vient juste de souffler sur un feu déjà très vif.
Inutile de revenir sur le mensonge éhonté de tous les médias main-stream qui annonçaient hier pour l’acte VI de la colère jaune, une présence de quelques 800 personnes seulement dans les rues de Paris.  Alors que les forces de police attendaient sagement les Gilets jaunes à Versailles, l’appel était lancé à la dernière minute de se rassembler à Montmartre, en écho à cette butte si difficile à prendre qui connut en son temps l’insurrection des Communards. Avant midi, environ 3000 personnes étaient déjà en manifestations aux alentours de place de Clichy, puis de nombreux gilets jaunes rejoignaient les cortèges pour défier Macron et sa police aux abords de l’Arc de Triomphe et sur les Champs-Élysées.
Pour preuve, ce beau reportage publié par révolution Permanente  :

 

Alors maintenant, en attendant l’acte VII, deux messages postés par des Auditeurs Modestes et Géniaux sur le site de Là-Bas Si J’y Suis :

Une lueur d’espoir
Merci et longue vie aux gilets jaunes.
Merci d’avoir ouvert la brèche dans ce monde de plomb, de ténèbres. Y aurait-il une alternative ?
Voilà un Événement qui vient trouer le réel, n’est-ce pas ?
Enfin de l’air frais à respirer ! Ouf !
Encore !
Ne vous arrêtez pas et surtout, ne joignez pas la table des négociations. Quel vilain mot, ce mot de négociation. Nos vies sont-elles négociables !
Et donc, pas de représentants. On sait ce que ça donne, la représentation. Cela vous fout en l’air une démocratie, la représentation. Donc, terminée, exit, la représentation.
Mesdames et messieurs les gilets jaunes, merci à votre courage, votre générosité, à votre intelligence.
Continuez, continuez, et ne lâchez rien, reprenez tout ce qui nous a été volé.
Merci mille fois et longue vie aux gilets jaunes…
( Jean-Yves Humblot )
Enfin un réveil collectif citoyen, hors partis, hors syndicats, dévoilant ce que nous partagions tous, coincés dans nos isolements muets.
Le malaise est général qui réunit les bonnes volontés sans chercher autre chose que le désir de mettre fin à ce monde pourri.
Demain, il faudra bien que les questionnements se précisent pour élaborer une réponse collective au retour des pratiques démocratiques et trouver un moyen de reprendre nos vies en main.
Nous ne sommes donc qu’au début puisque la parole est enfin libérée.
Ce pays est décidément celui des révolutions car c’en est une qui nait sous nos yeux. Le néo-libéralisme, le marché et ses salopards, aristocrates auto-proclamés de la ploutocratie, ce qui se passe en ce moment dépasse de loin ce que fut mai 68.
Ca vient des tripes !
La politique, la vraie, est de retour. Spontanée et collective.
( Philippe Pierpont )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s