Dimanche 18 décembre pour Alep qui agonise…

Toutes les informations sont concordantes : les massacres ont commencé dans Alep-Est. Ainsi des nouvelles alarmantes arrivent-elles de l’hôpital al-Hayat  : on y tue des soignants et des malades. Des maisons brûlent aussi avec des personnes dedans… Mais, du gouvernement au PS et à la droite ultra de Fillon (pro-Poutine), le silence complice est de règle.
À Angers, même si la presse locale préfère faire la une sur un chien assassiné plutôt que sur les massacres d’Alep, la solidarité s’organise et un rassemblement aura lieu dimanche 18 décembre à 14h30 devant le théâtre Le Quai
.

alep-3

Alep-Est pousse à cet instant, peut-être, son dernier soupir. Les forces du régime et ses alliés avancent à grande vitesse sous un déluge de feu dans les derniers quartiers résistants d’Alep. Et on ne compte plus les civils morts ou blessés. Comme à l’accoutumée, l’ONU exprime son «  inquiétude  », mais aucune réaction ni condamnation du Conseil de sécurité de l’ONU, qui n’est que le terrain de jeu des grandes puissances. Le quatrième véto russo-chinois a tout bonnement avorté une résolution d’aide aux populations d’Alep. Les autres puissances occidentales se bornent à exprimer leurs regrets et «  inquiétude  », mais n’agissent même pas dans le domaine humanitaire. Le peuple syrien, à Alep et ailleurs, peut continuer à mourir dans le silence général.

alep3Au moment où ces lignes sont écrites, il reste 80 000 civils assiégés dans les deux derniers km2 restant «  libres  » à Alep. Les cris d’aide de cette population pour l’arrêt des bombardements barbares du régime trouvent bien peu d’écho dans le monde. Pour les accompagner, des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes ces derniers jours dans le monde.
Mais la vérité choquante est que le peuple syrien dans sa lutte pour son émancipation n’a pas trouvé une solidarité internationale à la hauteur de ses sacrifices. Il reste seul devant l’enfer des armes d’un régime sanguinaire, et il montre un courage extraordinaire, de ses jeunes, des masses populaires révoltés, qui font face à la barbarie extrême du régime et de ses alliés.
( article posté sur le site du NPA49 )

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s