Combattons la misère, pas les miséreux !

Il fallait s’y attendre, ici chez nous à Angers comme là-bas dans le lointain Calais, la « chasse au migrant » est désormais ouverte…
Nos décideurs ont cru bon d’inscrire au calendrier des mesures urgentes à prendre,  l’expulsion manu militari des occupants du château de Moulinsart, sans la moindre proposition de relogement cela va sans dire. Les caniveaux sont secs, tout va bien.
Soulagement donc pour tous les bons républicains qui se félicitent que le « droit » va enfin être respecté et pour tous les xénophobes obtus qui veulent faire savoir que ces profiteurs étrangers ne sont pas les bienvenus chez nous. Bien triste nouvelle pour nous autres, simples philanthropes qui avons la déraison de croire encore qu’un autre monde, humain et solidaire, reste possible.
desir2Ce matin, pour bien faire comprendre à tous ces parasites venus d’ailleurs qu’ils ne méritent vraiment pas leur place dans ce petit paradis de Moulinsart, les autorités ont même cru bon de leur couper l’eau ! Très chouette idée, l’étape suivante pour les déloger sera peut-être de les enfumer ?
Dans ce moment difficile, tâchons de nous montrer solidaires de ces hommes avec qui nous avons chanté, dansé, joué au foot, planté des tomates, partagé les frites-maison et ri devant les farces de Charlot en regardant avec eux un mercredi soir d’été La ruée vers l’or
N’hésitez donc pas à leur apporter de l’eau puisque ce privilège leur a été retiré ainsi que des sacs pour qu’ils puissent se préparer et ne pas être privés de leur peu d’affaires.
Nous appellerons l’heure venue à se tenir présents à leurs côtés pour témoigner des conditions de cette évacuation, pour les aider matériellement et les soutenir moralement.
Et faire savoir encore et toujours bien sûr que jeter à la rue sans aucune ressource des personnes exilées qui viennent chercher refuge parmi nous est parfaitement indigne d’un pays qui se dit civilisé !
sans-papiers-5

Publicités

2 réflexions sur “ Combattons la misère, pas les miséreux ! ”

  1. De tout cœur avec vous, j’espère pouvoir me rendre au RDV pour vous soutenir et aider si possible.
    Merci pour votre investissement, vous êtes formidables.
    Si je ne puis venir dites moi où je dois adresser un petit chèque d’entraide.
    Michel

    1. Les chèques destinés au soutien des demandeurs d’asile sont à adresser à l’ordre d' »Asile et Partage ». Contact tous les lundis à 18h30 à l’Etincelle ( 26 rue Maillé )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s