Mardi 30 juin Café repaire sur la transition énergétique

Café repaire 30 juin transition énergétique« La transition énergétique : un choix de société »
Ont été invitées à participer à cette soirée des associations locales comme le réseau Sortir Du Nucléaire ou Greenpeace,  ainsi que des organisations politiques de sensibilité diverse.
Avec la participation de Bernard Cottier, membre de l’association
Virage Energie Climat des Pays de Loire.

1- Consommer moins d’énergie…
2- Améliorer l’efficacité énergétique…
3- Développer les énergies renouvelables…

Mais est-ce vraiment tout ?

« Les réformes engagées pour la transition énergétique se dessinent à l’horizon : objectifs essentiellement comptables et techniques, débats houleux mais surtout stériles, des mesures phares, enfin surtout, beaucoup de poudres aux yeux. D’emblée, nous pouvons affirmer que cette « transition énergétique » est très loin d’être la transition démocratique et sereine, nécessaire et souhaitable, que nous prônons ! Au niveau des transports, la transition est effrayante puisqu’elle consacre la voiture électrique comme mode de déplacement d’avenir… Comme si la voiture électrique était plus propre ? La lutte aux « gaspi » serait également lancée ( interdiction des sacs plastiques à usage unique, de la vaisselle jetable en plastique, action contre l’obsolescence programmée, part belle faite à l’économie circulaire… ) Tout cela est louable mais est-ce crédible sans remise en cause, même partielle de nos modes de vie ? N’est-ce pas d’abord chercher à développer le secteur industriel du déchet, et par effet rebond, favoriser la production de déchets au lieu de les limiter ? Soyons clairs, nous ne croyons pas que cette loi sera un tournant en faveur de la nécessaire transition, quelques mesures réfléchies ne seront pas suffisantes. L’ensemble de ce projet de loi n’est que de la poudre aux yeux pour rassurer la population, qui est en train de prendre conscience des limites environnementales, tout en lui promettant de ne surtout rien changer … Les questions énergétiques sont loin d’être uniquement techniques. Réduire nos consommations d’énergies et nos dépendances aux fossiles ne peut se faire qu’à la condition de questionner notre modèle de société. Ne pas sacrifier notre mode de vie, tel est l’objectif en filigrane de ce projet de loi. La transition énergétique est d’abord une question de justice sociale. Ce modèle de société basé sur la compétition, le toujours plus de consommation stupide nécessitant toujours plus d’emplois néfastes, toujours plus d’inégalités et de mal -être n’est ni soutenable, ni souhaitable. Nous sommes bien loin de l’urgence sociale et écologique qui impose une véritable transition écologique. Plus que jamais, nous insistons pour que les vraies questions soient posées entre la Décroissance choisie ou la récession subie ; entre une transition démocratique, sereine, solidaire et soutenable ou l’effondrement au service d’une oligarchie financière ! Heureusement, partout dans le monde, sans attendre les décisions des « politiciens », des citoyens utilisent leur pouvoir d’action pour explorer et expérimenter des pistes de transitions sociétales allant vers de nouveaux modèles de sociétés soutenables, souhaitables, autonomes et conviviaux. ( Article paru sur le site du PPLD )

Transition énergétique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s