Angers donne de la voix pour la campagne « De l’air à France Inter »

La pluie s’étant invitée à notre rendez-vous place Romain, tracts et affichages sont restés au sec et les AMG ( Auditeurs Mouillés et Gelés ) courageux présents ont trouvé refuge sous le kiosque du Mail pour se réchauffer en entonnant un revigorant De l’air à France Inter. Répétition réussie, et nous vous donnons à tous rendez-vous dès les premiers rayons de soleil pour reprendre en chœur notre hymne de campagne ! En attendant, n’oublions pas de souhaiter nos bons vœux à l’antenne de France Inter le mercredi 7 janvier, en appelant le standard d’Interactiv‘, de Service public, du Téléphone sonne au 01.45.24.7000, ou en laissant un message sur le répondeur de Si tu m’écoutes, j’annule tout ! ( 01.56.40.59.51 )

Pour plus d’info cliquez > ICI

De l’air à France Inter ( sur l’air de La Carmagnole )

Evincé Là-bas si j’y suis pour laisser parler Attali.
Gloire au tout libéral et vive le capital !
 Auditeurs en colère, donnons de l’air, donnons de l’air.
Auditeurs en colère, donnons de l’air à France Inter.
Evincé Là-bas si j’y suis : aux gens sérieux, l’économie.
Si tout va mal en France, c’est qu’y a plus de croissance…
Evincé Là-bas si j’y suis pour faire de la pédagogie :
Oui, les banquiers s’inquiètent, il faut payer la dette.
Evincé Là-bas si j’y suis pour alerter tout le pays :
Les Zadistes, les casseurs font régner la terreur !
Evincé Là-bas si j’y suis, place à la Bourse de Paris !
Loués soient les actionnaires, assez de fonctionnaires !
Evincé Là-bas si j’y suis, pleins feux sur Valls et Sarkozy.
Qu’une préoccupation : bientôt les élections !
Evincé Là-bas si j’y suis, le petit peuple, ça suffit !
Tous derrière les patrons, les marchands de canons !
Evincé Là-bas si j’y suis, on préfère embaucher Nagui.
Oui, du pain et des jeux ! Et nous serons heureux…
Evincé Là-bas si j’y suis. L’actu, c’est le dernier Johnny.
Lui, c’est un homme, un vrai ! C’est pas comme ce Mermet !
Evincé Là-bas si j’y suis, on veut du buzz, de la vraie vie !
Que fait Julie Gayet ? On est tous au taquet !
Evincé Là-bas si j’y suis, faut couvrir les intempéries.
Une ado qu’a fugué et un chat maltraité.
Evincé Là-bas si j’y suis, on comprenait rien à Chomsky…
Au moins, Marine est clair : « Les Sans Pap’ à la mer ! »
Evincé Là-bas si j’y suis, au placard la démocratie !
La parole aux experts ! Pas aux Cafés Repaire…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s